Les grands fonds, la fin du monde connu. Les abysses ont suscité la curiosité d’un grand nombre d’explorateurs. Leurs tailles immenses, cette obscurité totale, des espèces animales aux formes uniques. Découvrez ici un environnement assez effrayant, le noir absolu, très peu d’animaux répartis dans une grande surface. C’est l’environnement le plus délicat de toute l’application qui peut-être ne sera plus là dans les prochaines mises à jour en raison de la complexité de navigation qu’il créée. En effet, nous voulions vous faire sentir le réalisme des grandes profondeurs, ce qui rend particulièrement difficile d’y trouver de la vie. Pour information, les échelles des poissons visibles sont respectées mais chaque espèce a été dimensionné de la plus grande taille connue, afin de rendre plus facile leur observation.

dumbo fish

Grimpoteuthis

Ces octopodes sont abusivement appelés « pieuvre (ou poulpe) Dumbo » en raison de leur corps en forme de patte d’éléphant et de leurs deux nageoires en forme d'oreilles rappelant l'éléphant de fiction créé par la romancière Helen Aberson dans son livre éponyme, paru en 19391. Cet amalgame provient de la traduction du nom commun anglophone « Dumbo octopus ». Ils n'ont en fait que peu de points en commun avec les pieuvres, qui sont des octopodes benthiques du sous-ordre alternatif des Incirrina.
Ce sont de petits octopodes pourvus de huit bras partiellement liés par une membrane, et parcourus d'une unique rangée de ventouses, chacune entourée par deux petits organes appelés cirrhes. Leurs nageoires latérales sont très larges, et leur servent à se déplacer, ces animaux ayant abandonné la propulsion par jet d'eau commune chez la plupart des céphalopodes2. Ils sont également pourvus d'une fine coquille interne en forme de U ou de V. Les plus grosses espèces dépassent 20 cm2. Ils vivent dans les abysses à des profondeurs extrêmes, entre 500 et 4 000 m, et sont, parmi les espèces d'octopodes, les plus rares. Ils peuvent faire varier l'aspect de la couche transparente de leur peau à volonté. Ce sont des animaux essentiellement pélagiques, comme tous les autres représentants du sous-ordre des Cirrina : ils planent au-dessus du plancher océanique à la recherche de vers, bivalves, copépodes pélagiques et autres crustacés. Ils se déplacent en créant des impulsions avec leurs bras, en éjectant de l'eau par leur cavité mantéale, ou surtout en agitant leurs « oreilles » comme des nageoires. Ils peuvent utiliser chacune de ces techniques séparément ou toutes simultanément. Les mâles et les femelles sont différents dans leur taille et le schéma des ventouses. Les femelles pondent des œufs de manière constante, sans saisons de reproduction distinctes.
Lien Wikipédia

fangtooth

Poisson Ogre

Le poisson-ogre (Anoplogaster cornuta) est une espèce de poissons abyssaux de la famille des Anoplogastridae.
Il a une distribution circumglobale dans les eaux tropicales et tempérées froides. Là où il vit, entre 500 et 5 000 m de profondeur, la nourriture est tellement rare qu'il doit pouvoir manger à peu près tout ce qu'il rencontre. Proportionnellement parlant, c'est l'animal qui possède les plus grandes dents au monde, il ne peut même pas fermer complètement sa mâchoire. Contrairement aux autres espèces qui vivent dans les profondeurs, il est puissant et robuste, c'est un petit prédateur.
Lien Wikipédia

gulper fish

Le grandgousier-pélican

Le grandgousier-pélican (Eurypharynx pelecanoides) est une espèce de poissons Saccopharyngiformes, il est peu connu de l'homme, car il vit dans la zone bathyale et abyssale.
C'est la seule espèce connue du genre Eurypharynx et de la famille des Eurypharyngidae.
Lien Wikipédia

lantern fish

Le poisson lanterne

Les poissons-lanternes ou Myctophidés (Myctophidae, du grec mykter, « nez » et ophis, « serpent ») forment une famille de poissons vivant dans la zone aphotique des océans. Ils sont appelés ainsi du fait de leur remarquable aptitude à la bioluminescence. Les poissons lanternes représentent à eux seuls 90 % de la biomasse des profondeurs abyssales.
Lien Wikipédia

Loose Jaw

Malacosteus

Malacosteus est un genre de poissons vivant près des abysses, dans la zone aphotique. Ils sont classés dans la sous-famille des Malacosteinae dans la famille des Stomiidae, ou bien dans une famille à part, celle des Malacosteidae. Le nom Malacosteus est dérivé du grec malakos signifiant « mou » et d'osteon signifiant « os ». En anglais, les espèces de ce genre sont aussi appelées "rat-trap fish", signifiant "poisson piège à rats", en raison de la structure ouverte et peu commune de leurs mâchoires.
Lien Wikipédia

blob fish

Blob Fish

On trouve le blobfish à des profondeurs où la pression est près de cent fois supérieure à celle de la surface. Pour y résister, la chair du poisson est principalement constituée d’une masse gélatineuse3 dont la densité est plus faible que celle de l’eau, ce qui lui permet de flotter un peu au-dessus du plancher océanique sans avoir à dépenser sa précieuse énergie en nageant. Les cartilages de ce poisson sont également très légers. Cette chair de faible densité est une alternative à la vessie natatoire présente chez la plupart des poissons de surface.
Le blobfish a donc peu de muscles, mais cela ne l’incommode pas dans la mesure où il se nourrit exclusivement de neige marine provenant des couches supérieures de la tranche d’eau. Il mesure tout au plus 30 cm de long.
Les photographies du blobfish les plus répandues représentent souvent le blobfish après avoir été ramené à la surface : son corps a été soumis à une forte décompression qui a fortement modifié son apparence 4. Le blobfish a en effet un aspect très différent dans son milieu naturel.
Lien Wikipédia