Les réseaux sociaux à Caen.
28 octobre 2016
Refonte d’un site internet.
10 novembre 2016

Souvenez-vous, il y a deux semaines nous avions parlé de l’objectif de votre site vitrine ainsi que du budget à y mettre. Aujourd’hui on va parler de la création de ce site vitrine au sens propre.

La partie théorique.

Comme je l’ai souvent dit et répété, un site optimisé SEO comprend une longue et fastidieuse partie de recherche. C’est la partie théorique. Alors pour ceux qui n’ont pas envie d’aller en arrière pour les articles précédent, voici les grandes lignes.

On recherche les mots clés susceptibles de correspondre à la fois à votre site vitrine et surtout qui sont rechercher. Dans ces mots-clés on aura des longues traines court, etc. On va aussi analyser la concurrence, qui, quoi et comment. Cela permet de définir quelle place on est susceptible d’atteindre, comment on va pouvoir doubler les concurrents potentiels en termes de positionnement sur Google.

Enfin à partir de ces informations et des informations que vous avez fournies (ou que j’ai collecté) sur votre entreprise, je vais pouvoir établir une organisation du site et un contenu.

Cette étape rédactionnelle va être le noyau dur de votre site, c’est ça qui définira « vers où on va » avec votre site vitrine.

Une fois la rédaction du contenu terminé, vous recevez les textes des différentes pages et vous devez les valider avant de passer à la suite du projet.

En effet, même si je me renseigne au maximum sur votre domaine d’activité, ce n’est pas mon métier, c’est le vôtre, il est donc logique que vous en sachiez plus que moi. Par conséquent vous êtes les plus à-même de savoir si je dis des bêtises.

Une fois les textes confirmés et/ou corrigé (des fois il faut rectifier certains points, je viens juste d’expliquer pourquoi), on passe à la partie intégration du site vitrine.

La partie pratique.

Ce que certains vous vendent en une semaine, ce qui est peut-être le plus « simple » si on ne veut pas chercher à faire du boulot propre. L’intégration web, la mise en place du contenu que l’on a défini auparavant. La création du contenant.

J’aime bien prendre mon temps pour ces choses-là. Pourquoi ? Parce que je n’aime pas devoir refaire les choses quand elles sont supposées être terminées. Alors je pense que le choix du lundi, peut être améliorer le mardi. Sans exagérer cette mentalité qui pourrait pousser à une éternelle insatisfaction. La patience est une vertu et surtout évite de faire des conneries.

Cette partie pratique comprend elle-aussi une réflexion. Tout d’abord le style graphique que l’on va utiliser pour créer votre site vitrine. L’agencement est extrêmement important en fonction de votre domaine d’activité. Ensuite la couleur principale de votre site vitrine. Elle va souvent s’accorder avec votre logo mais aussi, une fois encore, à votre domaine d’activité. En effet, selon le type de clientèle certaine couleur sont plus adaptés que d’autres (c’est un peu le principe du rose pour les filles et bleu pour les garçons mais une version un peu plus étudiée). Je ferais peut-être un article à ce sujet.

A partir de là, et j’espère que vous réalisez qu’il faut un peu de temps pour s’assurer de ces points, on peut commencer à remplir notre site avec le contenu rédiger auparavant.

Il reste les images à mettre en place, et les liens vers vos partenaire, réseaux sociaux etc.

Une fois ce deuxième point achevé, je vous demande une fois de plus de confirmer le travail réaliser. Si votre site n’est, à ce moment-là, pas tout à fait terminé. Il n’est pas loin d’arriver sur la toile.

La confirmation, que l’on soit clair à ce sujet (de toute façon vous signez un contrat avec moi à la création du site pour que justement ça soit clair) n’est pas de me dire on rechange tout. On peut effectivement faire quelques corrections mineures. J’entends par là que parfois, les images ne sont pas forcément les plus explicites et vous en connaissez ou en avez des plus pertinentes pour un point donné. Il arrive aussi que certains points sur le formulaire de contact vous semblent bon à ajouter ou supprimer.

Une fois que c’est validé, on passe à la finition et la mise ne ligne.

Les finitions.

La dernière étape, celle qui ne se voit pas ou peu pour vous. Il s’agit des balises méta ou open graphe. La mise en place des systèmes de suivi, du sitemap, du robot, de l’optimisation de la vitesse avec les images mises à l’échelle, le cache. On rédige aussi le HT Access, les redirections, on personnalise éventuellement le panneau administrateur. On améliore la vitesse du site, on met en place les mentions légales.

Il en manque parce que cet article est comme son nom l’indique un article, pas une facture, un cahier des charges ou une checklist.

Et votre site est terminé, on peut passer à la mise en ligne. Félicitations, vous êtes visible sur le web.

P.S : j’entends souvent parler des fautes d’orthographe et de grammaire de mes articles. Et donc la crainte d’en avoir aussi dans les sites que je crée. Je vais être honnête, j’ai effectivement des problèmes avec l’écriture parfaite de la langue française et croyez-moi j’y travaille beaucoup. Cependant, je ne peux pas prendre le risque de ce genre d’erreurs sur les sites que je vends c’est pourquoi j’embauche un professionnel pour corriger mes fautes lors des prestations vendues.