Synology, le roi du NAS
4 avril 2016
Google et la naissance d’un monopole mondial
14 avril 2016

Après la 3D qui s’est répandue à une échelle géante, sans pour autant avoir du succès à tous les niveaux. On pensera au niveau des télévisions, peut-être un problème au niveau des technologies utilisées, mais prenons l’exemple de Canal plus qui a essayé de populariser la 3D pour ses abonnés. Pour faire simple le résultat a fait « flop ».

Mais cet article a pour but de parler de la réalité virtuelle, un concept qui a fait rêver pas mal de réalisateur de science-fiction qui depuis plusieurs années devient une réalité.

Oui cela fait plusieurs années que vous pouvez acheter des lunettes du 25ème siècle et profiter de sensations comme si elles étaient réelles, dans les oreilles et dans les yeux.

Seulement c’était très cher d’une part (mais pas tant que ça sur la fin) mais surtout très peu de choses étaient conçus pour ce type d’appareil. Donc il n’y avait pas vraiment d’intérêt d’en posséder un.

Depuis quelques semaines on revoit ce terme de réalité virtuelle à une échelle nouvelle, parce que le japonais, géant, SONY a sorti sa nouvelle Playstation, et c’est une… réalité virtuelle !

La PlayStation VR.

On va pas parler de l’aspect technologique de l’objet, premièrement parce que je n’y connais absolument rien dans ces produits et ensuite parce que pour que ça reste magique, il faut conserver le secret de cette Playstation vr.

On va plutôt faire un peu de philosophie sur ce sujet.

Quand la 3D a commencé à se répandre, certains craignaient que d’ici quelques années on ne voit par nos propres yeux mais uniquement via des lunettes 3D car tout ce qui se trouveraient autour de nous serait proposé sur des écrans 3D.

Je pense que c’était une crainte justifiée, nous dépendons à l’heure actuelle bien assez des machines, pas besoin d’en rajouter.

Avec cette « vulgarisation » d’un concept aussi révolutionnaire que la réalité virtuelle, n’allons-nous pas vers un chemin inquiétant également ?

Oui on peut bien entendu parler des potentiels accident que la PlayStation vr causera mais bon, si on laisse quelqu’un jouer à sauter en parachute avec la fenêtre ouverte à 1 mètre à côté, forcément, on prend un risque.

Non parlons plutôt du fait que si pour le moment ça va se limiter aux jeux vidéo, ce n’est qu’un début, après ça s’étendra sans aucun doute à d’autre domaine comme la bureautique la commande à distance etc.

N’est-ce pas extraordinaire ? Si ça l’est totalement, mais est-ce nécessaire ? ça j’en suis moins certain.

Quel est la prochaine étape, des odeurs artificielles et puis du touché artificiel ? et puis du gout artificiel ? Moi je rêve d’avoir de la nourriture d’un bon restaurant sur ma console et sans prendre un gramme…. Peut-être un jour.

Tout ça pour dire au final, profitons de ces merveilles technologiques, mais rappelons-nous aussi l’essentiel, ce ne sont que des jouets… donc ne finissons pas comme Néo…